13 décembre 2011

Un nouveau mouvement voit le jour...

Depuis plus d'un an, j'ai un projet en tête que j'ai mis en veilleuse, en attente de cette journée idéale qui viendrait où j'aurais le temps et les ressources pour lui donner naissance comme il fallait. Mais à la lecture de ce billet de Jérôme Lussier, chroniqueur à Voir.ca, je n'en pouvais plus. J'en ai assez de cette fausse idée que la défense du français et la promotion de la souveraineté sont le domaine des vieux chnoques constipés, xénophobes et anglophobes. C'est archi-faux et ce n'est qu'un bobard propagé par ceux qui doivent se donner une fausse raison de croire qu'il sont plus évolués que les autres, soit qu'il sont des fédéralistes sans meilleurs arguments, soit qu'ils sont lassés du débat et préfèrent s'en mettre au-dessus pour ne plus avoir à réconcilier l'irréconciliable. Assez de conneries ; le moment idéal, c'est tout de suite. Le public doit savoir qu'ouverture d'esprit et multilinguisme ne sont pas antonymes avec francité et souveraineté. Je vous présente donc mon bébé, en gestation depuis plus d'un an : ALFI (anglophones et allophones pour le français et l'indépendance).

ALFI est le futur rassemblement de citoyens dont la langue maternelle n'est pas le français mais qui ont adopté cette langue avec fierté et qui souhaitent voir respecter son statut de langue de communication publique, de travail, d'instruction, de publicité et ainsi de suite. C'est également un rassemblement qui prône un Québec qui prenne sa pleine place sur la scène internationale en tant que pays indépendant, projet collectif de 8 millions de concitoyens, non pour se renfermer dans sa spécificité, mais pour partager celle-ci et l'ouvrir à la collectivité humaine avec cette confiance que seule l'indépendance peut inspirer.

Beaucoup d'entre nous serons issus de l'immigration et, grâce à cette grande chance, nous voyons notre terre d'accueil (le Québec) non juste pour ce qu'elle était autrefois ni pour ce qu'elle est aujourd'hui, mais pour ce qu'elle pourrait être : un eldorado pour ceux qui rêvent d'une vie meilleure en liberté et qui veulent le faire en français. D'ici 2025, notre planète comptera plus de 500 millions de francophones éparpillés sur 5 continents. Nous voulons que le Québec les fasse rêver comme il nous l'avons fait, qu'il soit leur Amérique comme il a été le nôtre.

Nous sommes un rassemblement républicain. Nous ne reprochons pas au Canada anglais sa monarchie qui est un symbole important de son histoire et de son identité. Toutefois, nous avons une vision plus noble et moins anachronique pour la population québécoise, à savoir celle d'une république fondée sur les principes des lumières et agissant au nom du peuple qu'elle incarne et non au nom d'une reine étrangère.

Nous ne sommes ni un parti politique, ni un organisme partisan. Nous ne sommes ni de droite ni de gauche. Ces débats se font ailleurs et nous nous concentrons sur les deux enjeux mentionnés dans notre intitulé. Il est notre espoir de soulever le fait que la langue française et la souveraineté sont les enjeux de tous et pas du tout une vieille mouvance appartenant aux seuls Québécois dits « de souche ». Nous sommes immigrants comme indigènes, multilingues, cosmopolites, hétéroclites, sophistiqués, ouverts et nous avons hâte de promouvoir les deux idées qui nous tiennent tellement à coeur.

Ceci n'est qu'un début. Les prochaines étapes suivront (ex. édification d'un site spécifique, enregistrement du nom auprès des autorités, etc.). Il fallait qu'enfin j'accouche de cette petite bête. Pour l'instant je suis le seul membre, mais il s'en faut de peu que la liste d'abonnés s'allonge car je sais que les valeurs d'ALFI sont celles d'une multitude d'anglos et d'allos au Québec qui n'avaient pas le cran de l'exprimer en dehors de l'isoloir de scrutin, de peur d'être rejetés par leur communauté. J'espère même en convaincre d'autres qui sont indécis ou bien insatisfaits du statut quo.

À bientôt, j'espère !

2 commentaires:

Joseph-Marie a dit...

Belle sortie de placard et bon courage.

Un Tremblay au carré, du Saguenay, ouvert sur le monde qui vient à nous.

Fair Dominion a dit...

Merci beaucoup !

Partagez